Labé: Un mort et 23 blessés dans la répression de la manifestation de l’opposition
Labé: Un mort et 23 blessés dans la répression de la manifestation de l’opposition

Labé, 25 avril (MA) – La répression de la manifestation de l’opposition par les services de sécurité a fait, à la date du 25 avril, un mort et 23 blessés dans la commune urbaine de Labé, a constaté sur place le Correspondant de Mediadafrique.com en Moyenne Guinée.



La Fédération UFDG et les partis alliés évoluant dans la préfecture de Labé avaient appelé leurs militants et sympathisants à participer massivement à une journée de marche pacifique le jeudi 23 avril dernier pour protester contre le chronogramme des élections établi par la commission électorale nationale indépendante. Les organisateurs entendaient mettre en œuvre les recommandations de leurs leaders nationaux qui ont initié une série de manifestations politique contre l’organisation de la présidentielle avant les élections locales.

C’était aussi une occasion pour les acteurs politiques de l’opposition de marquer leur désobéissance généralisée aux autorités communales et délégations spéciales qui gèrent actuellement les collectivités décentralisées du pays, malgré l’expiration de leur mandat électif.

Mais, l’initiative de l’opposition a été confrontée à l’interdiction de manifester décidée par le régime en place qui a déployé sur le terrain un important dispositif de sécurité composé essentiellement et officiellement de policiers et de gendarmes d’ici et d’ailleurs chargés d’empêcher toute mobilisation des manifestants aux différents points de ralliement préalablement ciblés par les organisateurs. Il s’en est suivi un violent affrontement entre jeunes militants de l’opposition et forces de l’ordre.

Le bilan de la première journée est très lourd : un mort et 20 blessés dont 6 gendarmes et 2 policiers. Parmi les civils touchés par des projectiles et matraques deux ont été hospitalisés à l’hôpital régional de Labé dont un sourd muet (sur la photo) qui a été brutalisé devant la concession familiale à l’Est de la mosquée centrale par des éléments de la gendarmerie qui patrouillait au centre ville. Cette victime ne savait même pas c’est quoi une manifestation ou une opposition. Il ne pouvait donc pas imaginer que la ville était paralysée par des manifestations politiques organisées par l’opposition.

Le lendemain vendredi 24 avril, après l’inhumation du jeune Ousmane BAH, apprenti maçon originaire de Donghi, un district relevant de la sous-préfecture de Dalein, des jeunes révoltés ont voulu se faire accompagner du député uninominal pour marcher sur le quartier administratif en vue d’exprimer aux autorités préfectorales et régionales le mécontentement général de la population. L’honorable Mamadou Cellou BALDE, conscient que cette démarche des jeunes était une option périlleuse, a refusé de se prêter à cet enfantillage. Il alors été soumis à un sale quart d’heure par ces jeunes qui ont fini par reprendre la rue. C’était dans l’après-midi du vendredi 23 avril. Trois civils se sont retrouvés aussi au service des urgences de l’hôpital régional. Le calme n’est revenu dans la cité qu’aux environs de 20 heures.

A noter qu’au nom des autorités locales, le gouverneur de la région administrative de Labé, Sadou KEÏTA a annoncé l’ouverture des enquêtes dans le but de retrouver l’auteur ou les auteurs et les circonstances de l’assassinat du jeune apprenti maçon, Ousmane BAH, tué à l’âge de 28 ans par des agents de sécurité alors qu’il était en activité professionnelle dans un chantier de construction d’une maison d’habitation.



I S DIALLO pour Mediadafrique.com

25-04-15 15:47:04

mediadafrique


Warning: date(): It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected the timezone 'UTC' for now, but please set date.timezone to select your timezone. in /hermes/bosnaweb16a/b1061/nf.mediadafrique/public_html/africamedia1.com/detail/comentaire.php on line 3

++

Oui, l'inculpation précipitée de Dadis Camara à Ouagadougou est une expédition punitive de la part d'un homme reconnu vindicatif et d'un régime connu pour être intolérant et bête.( TIBOU CAMA

La justice au secours de la Politique L'avocat de Moussa Dadis Camara a déclaré à propos de celui-ci que '' ce qui a changé, il sera entendu c... Detail

10-07-15 14:49:07 | 0 Commentaire | 0 Vues

Labé : Mise en place du groupe technique régional de nutrition et sécurité alimentaire

Labé, 02 mars (MA) – La concertation pour la prévention et le traitement de la malnutrition a abouti le mercredi 29 avril dernier à la mise en pl... Detail

03-05-15 15:01:05 | 0 Commentaire | 0 Vues

Le laboratoire guinéen

Tribune(84) Jean-Paul Dessertine est économiste et banquier. Alors que dans trop de pays les pouvoirs en place s’acharnent à violer les loi... Detail

01-05-15 17:40:05 | 0 Commentaire | 0 Vues

Labé : concertation pour la prévention et le traitement de la malnutrition dans la région

Labé, 29 avril (MA) - La salle de formation de la direction régionale de la santé de Labé a abrité les 28 et 29 avril dernier, un atelier de con... Detail

29-04-15 19:54:04 | 0 Commentaire | 0 Vues

DECLARATION CONJOINTE DES FEDERATIONS DES PARTIS POLITIQUES DE L’OPPOSITION REPUBLICAINE GUINEENNE AU SENEGAL

A PROPOS DU CALENDRIER ELECTORAL ET DE LA REPRESSION MEURTRIERE DES FORCES DE L’ORDRE CONTRE LES MILITANTS DE L’OPPOSITION EN GUINEE. ... Detail

27-04-15 01:57:04 | 0 Commentaire | 0 Vues

Labé: Un mort et 23 blessés dans la répression de la manifestation de l’opposition

Labé, 25 avril (MA) – La répression de la manifestation de l’opposition par les services de sécurité a fait, à la date du 25 avril, un mort e... Detail

25-04-15 15:47:04 | 0 Commentaire | 0 Vues